‘Sans modération’
Concert de chants populaires enragés
Jeudi 16 octobre à 20h

Affiche_troisieme_rive_ec _ter
La mémoire populaire est nourrie de chansons révolutionnaires et de résistance aussi appelées  chants de lutte.
Du « Ça ira » de la révolution française de 1789 au « Temps des cerises » de la Commune de Paris (1871), en passant par des chants du mouvement ouvrier (« Les Canuts » – 1894), à « La butte rouge », chanson qui fait référence à un sanglant épisode pendant la première guerre mondiale,  et tant d’autres encore,  le cri du peuple mis en musique a toujours accompagné l’insurrection de la vie.
A l’instar de nombreux auteurs de chants de lutte, deux poètes, Ingrid Naour et Pierre Drachline, disent leurs refus et espoirs pour l’ici et maintenant, « à l’heure où même les nuages sont cotés en bourse ». Quatre chanteurs et musiciens**, amis des deux poètes, donnent puissance et musicalité à ces chansons qui se partagent comme l’amitié, le pain et le vin : sans modération
Allez musique! Venez chanter avec nous à L’eau chaude!
Accès libre, les artistes jouent au chapeau! / Table d’hôte dès 18H
**Badia (Chant et tuba), Denis Robert (Chant et accordéon), Gérard Nespoulous (Contrebasse),  Alain Brühl (Saxophones altos et sopranos)

 

Fermer le menu