Duo de guitares flamenca et jazz manouche – samedi 31 mai à 14h

 
Marolito et David Becker, c’est une amitié de dix ans qui commence sur le terrain de caravanes de la famille de ce dernier.
Une rencontre entre la guitare flamenca et la guitare de jazz manouche. Mélangeant les cordes de cuivre et de nylon, mariant à l’unisson les mélodies de l’est et latines, puisant dans les chants de l’errance antérieures à Django. 
Un voyage en résistance contre ce monde sédentaire qui ne laisse plus de place aux nomades de l’intérieur ou aux caravanes défiant les frontières… Bref, un voyage tsigane qui invite à la métamorphose et à la créolité. 
 
Entrée gratuite. Les artistes jouent au chapeau
 marolito_david_becker
 

Duo van flamenco en zigeuner jazz gitaren
op zaterdag 31 mei om 14u
Marolito en David Becker is een tien jaar vriendschap die op het woonwagenkamp van de familie van de laatste begon. Een ontmoeting tussen flamenco gitaar en zigeunerachtige jazz gitaar, een mengeling van koperen en nylon snaren, een combinatie van oosterse en zuidelijke zwervende melodieën die uit een tijdperk voorafgaande aan Django voortkomen. Het is ook een verzet tegen de zittende wereld die geen ruimte laat voor nomaden of karavanen die de grenzen tarten … Kortom, een zigeunerachtige reis die tot metamorfose en bastaardering uitnodigt.
 
Gratis toegang. De artiesten gaan met den hoed rond.

Cabaret en bruxellois
‘t Crejateef Complot
Samedi 24 mai à 14h

Le dialecte bruxellois est une langue savoureuse qui ne s’entend presque plus. En Flandre, de nombreux dialectes persistent et nombreux sont les habitants qui les parlent encore dans leurs régions. Heureusement, à Bruxelles, il existe des initiatives comme le groupe de cabarettistes ‘t Crejateef Complot.

Ils seront en action dans nos murs (‘t Warm Water) ce samedi 24 mai à 14h, pour nous présenter leur spectacle conçu tout spécialement à l’occasion du triple scrutin de dimanche Le jour avant les élections (Den dag veu de verkeezige).
Venez découvrir cette langue truculente et ce cabaret drôle, décalé et ironique !
Entrée gratuite, les artistes jouent au chapeau.
crejateef flyer
Ah ! Het Brussels dialect, het is zo’n schone taal, maar ze is zo weinig te horen. In (West-) Vlaanderen spreekt haast elke inwoner een of andere vorm van streektaal. Maar in Brussel? Gelukkig zijn er nog initiatieven als de cabaretgroep ‘t Crejateef Complot.
Aan het werk in Eetcafé Het Warm Water (‘t Werm Woeterdeze zaterdag 24 mei om 14uur, brengt het Crejateef Complot hun speciaal cabaretshow Den dag veu de verkeezige in het Brussels. En dat is toch genieten van dat knappe taaltje. Te klasseren onder de noemers gezellig, amusant en ironisch.
Kom maar zij ontdekken !
Gratis toegang. De artiesten gaan met den hoed rond.

 

Ecoute radio #3
Autour du travail et du chômage
Le jeudi 15 mai à 19h

L’eau chaude et l’acsr vous invitent à une écoute en deux actes autour du travail et du chômage. Tandis que les nouvelles stratégies de « l’Etat social actif » sont à l’oeuvre, dans la foulée du « Plan d’accompagnement et de suivi des chômeurs », nous vous proposons une immersion dans les eaux troubles du précariat, quand l’Etat organise le sous-emploi comme solution au non-emploi (aussi appelé « chômage »).
« S’activer » de Sébastien Vanderborght
«Depuis la mise en place, en 2004, du « plan d’activation du comportement de recherche d’emploi », les personnes qui bénéficient d’allocations de chômage sont tenues de multiplier leurs efforts pour séduire un employeur et réintégrer le circuit du travail. Elles doivent en apporter périodiquement la preuve à l’Office National de l’Emploi, qui est chargé d’évaluer et de sanctionner ces efforts. Dans un contexte où, en Wallonie, une offre d’emploi est disponible pour 25 candidats en moyenne, trois chômeurs content comment leur « comportement actif », ne cadre guère avec celui prévu par le législateur.» (47 min)
+ extrait du documentaire en construction
« L’article 60, tu travailles, t’as droit au chômage! » de Diane Smith
«Alors qu’elle était bénéficiaire du revenu d’intégration au CPAS de St Gilles, Diane Smith, la réalisatrice, a obtenu un contrat d’insertion professionnelle «Article 60». Au cours de ses rendez-vous administratifs au CPAS, elle prend le temps de rencontrer, micro à la main, les autres futurs travailleurs en «Article 60» qui cheminent avec elle.» (20 min)
Accès libre et table d’hôte à petit prix dès 18h.radio mai 2014-recto radio mai 2014-verso

Ecoute radio#2
J’ai une douleur quelque part
Le jeudi 10 Avril à 19h

L’eau chaude et l’acsr vous invitent à découvrir le premier documentaire de la réalisatrice Ecaterina Vidick, en sa présence, celui qui a donné le ton à tous les autres:

« J’ai une douleur quelque part…. »

Cavalcade à l’accueil des urgences de l’hôpital Saint-Pierre, à Bruxelles, en compagnie de ceux qui font de ce lieu un univers à part. Au cœur des Marolles, quartier populaire et historique de la capitale, rencontre avec deux mondes désormais séparés d’une vitre blindée : celui des patients et celui des employés de l’accueil. Dans ce service hors du commun qui reçoit des patients plus ou moins malades, plus ou moins seuls, plus au moins perdus, Marylise, employée chevronnée, s’attache à rendre une part d’humanité là où tout dialogue paraît impossible à enclencher. (30 min.)

Prises de son : Ludovic Van Pachterbeek et Ecaterina Vidick Montage et mixage : Bertrand Van Vaerenbergh Assistante réalisation : Perrine Wens

Coproduction RTBF – INSAS

Accès libre et table d’hôte à petit prix dès 18h. 

radio avril 2014-recto radio avril 2014-verso

 

De Zeehond in het Warm Water // Lancement du volume n°4
Le vendredi 28 mars à 19h

De Zeehond, fanzine de bandes dessinées à parution irrégulière, arrose son quatrième numéro à L’Eau Chaude. Il a du sang froid, du sang frais, deux nouveaux auteurs et 68 pages entièrement consacrées à l’épineux thème du Travail. Vous êtes curieux, venez le feuilleter en buvant un verre le 28 mars prochain. Avec Nathalie Lefèvre, Hélène Biche, Anne Loreley, Eduardo Carnevale, Frédérique Franke, Lucie Perineau et Laure Stroobandt.

Également présents : éditions du Zeehond, t-shirts, impressions sur papier, peut-être un ou deux sacs en tissu si on les retrouve.

//Table d’hôte à petit prix//Accès gratuit//zeehond_flyer_mars

 

Ecoute radio # 1
Aux douches
Le jeudi 13 mars à 19h

Tous les deuxièmes jeudis du mois, le café L’eau chaude – Het warm water, en partenariat avec l’ACSR (atelier de création sonore radiophonique), vous convient à des écoutes et rencontres radiophoniques pour faire l’expérience de la radio autrement.

Des rendez-vous réguliers pour défendre la radio en tant qu’art et en tant que moyen d’expression, poétique et politique, pour partager un moment d’écoute et discuter de ce que l’on vient d’entendre, échanger nos coups de coeurs, partager des idées d’écoute, des idées de réalisation, des conseils techniques, etc.

**Chaque écoute sera accompagnée d’une table d’hôte à petit prix dès 18h**

Pour cette première écoute nous entendrons

Aux douches, en présence de la réalisatrice, Corinne Dubien

«Bruxelles, pis­cine des Marolles. À l’écart des plon­geoirs, des bas­sins et de l’odeur du chlore, au bout d’un long cou­loir, se trouve un espace méconnu, celui des bains-douches. Dans l’intimité d’une cabine métal­lique, les 20 minutes d’eau chaude sont pré­cieuses. Sous le tumulte de l’eau, le temps s’étire, le monde se dis­sout. La parole se libère. L’eau agit comme un révé­la­teur, fait remon­ter à la sur­face des sou­ve­nirs anciens. Il y a l’intérieur et le dehors. Avant et après. Les éclats de voix de Viviane, Alfred, Eric, Leo et Marc animent ce lieu, le font résonner.» (- 39min 13sec)

//Accès gratuit// 

ecoute_radio_EC_mars2014 ecoute_radio_EC_verso_mars2014