Le vendredi 24 mars à 20h30 Carlos Bustamante

Un récit parasismique

La posture de l’animateur dans le cadre d’atelier en autogestion.
ou
De la sclérose en plaques à l’outil pédagogique.

Animateur théâtre depuis plus de 20 ans, Carlos Bustamante vit un véritable tremblement de terre quand il est confronté à la maladie, la sclérose en plaques. Sa vie, ses projets mais aussi son rôle d’animateur sont complètement remis en question.

Avec un groupe de la maison des jeunes de Louvain-la-Neuve qui souhaite recevoir une formation théâtrale, il tente l’expérience de palier les manquements dus à la maladie par une autonomisation des participants, une formation en autogestion.

Ce récit parasismique relate cette aventure singulière, l’histoire d’un glissement de posture de l’animateur, les cheminements et réflexions que cela a occasionné au niveau personnel, groupal, institutionnel, les rapports de l’angoisse et de la liberté.

« On n’a pas tout réussi, on n’a pas tout foiré, on a tous grandi »